Histoire d'une famille séculaire

PHOTOS D'ÉPOQUE
1156

Abbaye de Notre Dame de Mores

Fondée en 1156 par Saint-Bernard, fille de Clairvaux, d'orde Cistercien suivant la règle de Saint-Benoit, elle compta jusqu'à 350 moines. La production de vins à cette époque est avérée. L'Abbaye est détruite à la Révolution. Elle n'existe plus aujourd'hui.

1668

Passage de Louis XIV

Un almanach royal précise que le Roi Louis XIV à traversé le village à 11:00 du matin le 21 Février 1668, suivit de 300 chevaux. Il était de retour des guerres de Franche-Conté. A dîner le soir à Bar-sur-Seine.

1716

Retable Sainte Béline

Les trois retables de l'église de Landreville sont du sculpteur Jean-Baptiste Bouchardon.
Les retables ont tous été réalisés au même moment, ainsi que la couverture de bois du chœur.
Le marché de réalisation des retables a été signé le 28 mars 1716, – avant l'extension de la nef – entre le Prêtre Joseph Michaud, les marguilliers du village et l'artiste Bouchardon.

1737

Traces écrites

Manuscrits d'époques informant de la présence de vignes et de production de vins dans la famille à Landreville. Au fil des mariages les noms ont changé mais la filiation est bien là.

1859

Guerre de Crimée

Jean- Baptiste Jolly, vigneron à Landreville, servit sous Napoléon III lors de la guerre de Crimée et fut décoré par sa Majesté la Reine d’Angleterre Victoria.

1893

Plus vieille bouteille du domaine

Marc de 1893.

1914

Marc de Champagne

Élaboration de Marc de Champagne. Bouteilles toujours présentes sur le domaine. Naissance de René Jolly.

1916

Bataille de Verdun

Charles Jolly, vigneron à Landreville, participa à la bataille de Verdun. Présent dans le bois des Caures et sur la Côte n°304, il revint vivant avec les affaires d'un officier supérieur fait prisonnier dans les tranchées.

1924

Document

Don de documents à René;

1930

Coopérative vinicole champenoise

Tentative infructueuse d'établissement d'une coopérative d'élaboration à Landreville. Charles Jolly choisit de produire lui-même ses bouteilles.

1940

Mariage

René épouse Madeleine pendant la deuxième guerre mondiale.

1946

Naissance

Hervé Jolly naît à Landreville.

1961

Enjambeur mécanique

René Jolly s'équipe du 1er enjambeur mécanique du domaine.

1964

Début de l'ère moderne

Hervé Jolly s'installe en 1964.

1974

Naissance

Pierre-Eric naît à Troyes. L'année viticole champenoise est catastrophique.

1978

Broyeur à serment mécanique

Hervé Jolly innove et facilite le travail au vignoble. Le broyage des sarments permet un futur apport de matières organiques non négligeable.

1981

Pressoir à membrane Willmes

Qualité et robustesse : Hervé Jolly se dote d'un pressoir à membrane allemand. Le premier de ce type installé en Champagne.

2000

Nouvelle étape familiale

Pierre-Eric Jolly reprend et décide de conserver la marque René Jolly.

2001

Investissement qualitatif

Installation d'un des premiers pressoirs Cocquard P.A.I 4000 Kgs de la Champagne. Dans un soucis de sécurité et de qualité de jus il est mobile. C'est une première en France. Elément incontournable de la visite de cave.

  1. Champagne René JOLLY Landreville Côte des Bar - Pressurage


2005

Cuverie à vin rouge

Evolution importante dans l'établissement des champagnes.  Une cuverie à vin rouge dédiée est constituée. Elle permet l'élaboration de rosé de macération (Cuvée Spéciale Rj) et de vin rouge (Rosé d'Assemblage).

2007

Invention du Muselet Y

Pierre-Eric Jolly met au point un muselet à 3 branches de fils simples. Cette innovation permet d’économiser plus de 41% de fil. Rapporté à l’échelle de la Champagne, cela représente 107 000 kms de fil en moins par an. La capsule en plastique spécial fait économiser 92% d'énergie.

Un industriel de Reims poursuit le développement afin de commercialiser ce muselet dans le monde entier en 2018/2019.

2009

Top Carbone

Cette coque en carbone remplace le traditionnel muselet et permet de reboucher hermétiquement les bouteilles entamées.

2010

Coffret EDITIO

Lancement du Coffret EDITIO. Cuvée vieillie sur bouchon et agrafe. Méthode Originelle. 50% Pinot Noir et 50% Chardonnay - pur 2005 - dosage 7 g/l.

2017

Deuxième pressoir

L'augmentation progressive de la taille du vignoble (100% à Landreville), nous donne l'opportunité d'installer un second pressoir pour un optimum qualitatif. Notre choix s'est porté sur un pressoir Coquard traditionnel à maie inox.

2018

Immobilier

Ouverture d'un nouveau bâtiment viticole comprenant de nouvelles chambres confortables pour les vendanges. Ainsi que le creusement d'une nouvelle cave (capacité 100 000 bouteilles).

AUJOURD'HUI
HAUT